Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères

...Compte rendu du 20 février 2008- Ph. François

4 sujets pour le Cercle Santé Société

  • ARS : version Ritter ou Bur
  • Les médicaments : potentiel d’optimisation de la distribution
  • Les PSPH : leur performance à l’étranger
  • Fusion de la Loi de Finance et du LFSS : signification financière

Exposé

Ces quelques commentaires sont à lire en complément de la présentation au format Powerpoint envoyée aux participants.

PowerPoint - 41 ko
Rapport Attali et la sante
  • Sur 316 propositions (décisions), le rapport Attali en consacre 33 à la santé et à l’assurance maladie
  • De façon générale, les propositions sont positives pour le domaine de la santé, vue comme une opportunité de développement et de croissance pour la France
  • Regroupées en 5 ou 6 thèmes, ces propositions sont assez hétérogènes du point de vue des sujets traités et des niveaux de détails
  • Elles indiquent « quoi faire » et non pas « comment faire »
  • Elles sont plus intéressantes que la présentation qui en a été faite
  • Elles reprennent plusieurs des thèmes et des propositions du CSS

Discussion générale

  • Les conséquences de la fusion des LF et LFSS ne sont pas claires. Plus de contraintes certainement. La LFSS n’a jamais été tenue, mais a une vertu pédagogique.
  • La médecine du travail représente un outil disponible, déjà financé qui pourrait être beaucoup mieux utilisé pour la prévention
  • rriver à un équilibre 50/50 entre le nombre de généralistes et de spécialistes est assez difficile et pas forcément idéal : c’est la configuration où la compétition entre les deux groupes est maximale. Dans les pays étrangers, les écarts sont très variés et considérables.
  • Dans le même ordre d’idée, les étudiants et jeunes généralistes sont très demandeurs d’améliorer leurs expertises en gériatrie, urgences et gynécologie. La situation pourrait évoluer avec le développement des maisons de santé.
  • Pharmacies : 25.000 en France. Des grossistes / répartiteurs performants. La distribution des médicaments représente 26% du coût des médicaments.
  • La proposition du CSS de franchises fonction des revenus est en bonne voie.
  • ARS/ARH : la version Ritter semble conduire à une étatisation complète, à la fin du paritarisme, à un NHS à la française. L’Etat ne s’est pas montré un bon gestionnaire. Qu’il reste dans son rôle de régulateur. La situation actuelle des Directeurs d’ARH n’est pas claire. Leur pouvoir et leur stabilité ne sont pas garantis, comme cela avait été fait au Canada.
  • La fusion des Conseil d’Administration et Conseil de Surveillance des CNAM est souhaitable.
  • Recommander le modèle PSPH comme le CSS est positif, mais tous les PSPH français ne sont pas des modèles de performance. Comprendre pourquoi. En Alsace/Moselle, expérimenter semble assez facilement et légalement faisable.
  • La réforme de l’ENSP et des nominations des Directeurs d’Hôpitaux est en marche.
  • Des regroupements de plateaux techniques vont être effectifs même à l’APHP.
  • Des regroupements de « services » (blanchisserie, stérilisation …) se font entre établissements sans avoir besoin d’externalisation complète.
  • Il manque dans ce rapport une discussion de ce qui devrait être plus ouvertement ouvert à la concurrence dans le système français : soins et médicaments courants par exemple.
  • Le CSS pourrait produire un contre rapport Attali (en grande partie pour)